Attention aux arnaques

Paragraphe 1

Du copier-coller au copier-plagier
Speudo stage sur l'art du collage : attention aux arnaques, plagiats, etc....

Je connais de multiples "stages" sur "l'art du collage" qui ne sont que du découpage scolaire - c'est à dire la quasi majorité qu'on trouve sur le net - ce qui explique pourquoi je ne suis associer avec personne pour les stages et les cours : mon éthique, mon programme , mes références, mes vingt années d'activité et la reconnaissance internationale dont je bénéficie,  visible publiquement , tant dans la prese, que sur le net, font que j'ai toujours préfèré être seul que mal accompagné, malgré toutes les propositions.

Dans ce domaine, où avec aucun savoir, aucune expérience, on peut simplement en investissant dans un baton de colle ( mauvaise colle, en passant! ) récolter de l'argent en ce faisant passer pour "artiste collagiste professionnel" ( qui étrangement n'a aucune référence, aucune exposition - autre que la foire international de la saucisse à Pélechon - aucune presse, aucune biographie à divulguer )  ou "speudo art thérapeute",  les abuseurs - plutôt abuseuses, plus nombreuss en la matière, désolé Mesdames!- sont légion ! Mais là, cela dépasse un peu les bornes :

Du couper-coller au copier-coller.

Dernièrement Bertrand Athouel a retrouvé sur un site plusieurs de ses collages en illustration ( sans citer son nom, il va de soi, ni autorisation ou permission il va s'en dire ).
Zappant aujourd'hui sur internet coté collage je suis tombé sur une page de blog de  Melle X , qui présente son atelier-collage ( un de plus , c'est très vogue ).
La présentation -  qu'il faut croire sur parole - est élogieuse :
Sophie T. : Iconographe, picture editor et documentaliste.
Cursus aux Beaux Arts de Paris et à L'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. En cours de formation à la méthode suédoise de Curt Kallman du Védic art.
Pour les collages en revanche, je préfère ce que j'obtiens d'une classe de CM2 quand je fais des ateliers scolaires, alors de là à être prof d'atelier collage, passons.
Ce n'est pas là le sujet, tout le monde est libre -hélas- d'acheter un tube de colle, une paire de ciseaux et d'ouvrir un atelier collage - payant - car l'expérience et le professionnalisme cela se paye, j'en convient.
Quelques lignes présente l'esprit de son atelier si je puis dire : il s'agit tout simplement d'un plagiat total de mon Manifeste sur l'art du collage, lui même extrait de mon livre L'art du collage à l'aube du vingt et unième siècle. Bien sur il n'est fait aucunement mention de mon nom, du livre, d'artcolle ni de quoi que ce soit, ce plagiat étant signé par son nom !!!
Ce Manifeste (4 pages ), j'ai mis une année à l'écrire car j'en ai pesé chaque mot, chaque sentence, chaque phrase et chaque virgule : beaucoup d'ami(e)s d'Artcolle se souvient des moults versions que j'ai écris avant de finaliser ce texte qui clôturait 20 années d'expérience et le livre énoncé ci dessus.

Voici comment cette Madame plagiaire, qui malgré ses hautes études semblent incapable d'écrire un mot d'elle même , commence sa présentation d'atelier-collage :
A l'heure du zapping universel et du refus de la fixité, cette action de coller est un acte de composition .
Extrait du Manifeste du livre L'art du collage à l'aube du XXI siècle :
" A l'heure du zapping universel, du montage et démontage permanent des images et du refus de la fixité, cette action de coller et de figer ne serait-elle devenue  elle-même qu'un processus historique venu d'un autre âge. "
Puis elle écrit :
Imaginer refaire un collage de Schwitters de 1919 par exemple est impossible car il faudrait retrouver le ticket original de tramway et les autres fragments de vie collés de l'année 1919 .
Extrait du Manifeste du livre L'art du collage à l'aube du XXI siècle :
"  il n'en restera pas moins qu'il est quasi impossible de refaire un collage de Schwitters, car pour cela il faudrait retrouver le ticket originel de tramway et les autres fragments de vie collés de l'année 1919  ".
Puis elle écrit :
Le double jeu du collage tient à l'assemblage.
Extrait du Manifeste du livre L'art du collage à l'aube du XXI siècle :
" Le double " Je " du collage tient au double Jeu de l'assemblage  "
Puis elle écrit ( au sujet des images) :
nous effaçons ce qu'elles étaient pour laisser émerger une autre histoire qui sera non plus la leur, mais la nôtre
Extrait du Manifeste du livre L'art du collage à l'aube du XXI siècle :
"  nous contribuons à l'effacement de ce qu'ils furent réellement pour en faire émerger une autre histoire qui n'est plus la leur mais la nôtre. "
Puis elle écrit pour finir :
Le collage est le " non-dit " que l'on peux enfin parler et en ce sens les collages sont thérapeutiques.
Extrait du Manifeste du livre L'art du collage à l'aube du XXI siècle :
"Il est le non-dit qui parle : né de la  dissociation  des noces de papier, il est le médium dans la main du médium "
Après elle ne parle plus ( la fatigue de recopier sûrement ) que de son 'atelier'. Cette immense artiste collagiste - comme elle indique - n'a malheureusement aucune presse, aucune expo, aucune bio à son actif : c'est connu, pour être grand, restons dans l'ombre !
Je répète :  il n'est fait aucunement mention de mon nom, du livre, d'artcolle ni de quoi que ce soit, ces lignes recopier de mon texte est signé par elle en son nom !!!

Cela se nomme un plagiat.
Et c'est aussi cela le danger des propos  "  on s'en fout des droits d'auteurs ! ".
Quand au livre L'art du collage à l'aube du XXI ème siècle, livre officiel et déclaré, il est protégé par le code du droit de propriété d'édition, autant que mon texte est protégé par le droit de la propriété intellectuelle, et autant que mes collages sont protégé par l'ADAGP.
Pour information son " site gratuit " est hébergé par une société fournisseur de blog qui à pour règlement envers ceux qui utilisent ces services gratuits :
" N° 6. Politique de Confidentialité
Les Membres garantissent  qu'ils disposent des droits nécessaires à la publication et / ou au partage des Contenus qu'ils déposent sur la Plateforme du Service et /ou sur leurs Weblogs. Par droits, on entend les droits relevant du Code de la Propriété Intellectuelle comme les droits d'auteur, de reproduction, de diffusion, le droit des Marques… sur tout support existant ou à venir.  "
Si on vous volait votre voiture que diriez vous ?- se faire voler sa pensée est pire ! -  ici c'est un an de travail et de réflexion qu'on me vole - et qu'on détourne pour un soi disant atelier collage thérapeutique et monétaire , tout à fait contraire à la pensée du texte, et à mon éthique - justement - d'artiste collagiste.

Pierre Jean Varet